archiduchesse-socquettes-1

Archiduchesse, Bagatelles: Pourquoi les meilleurs sites e-commerce français changent-ils de mains?

cross grey small actualite  vente site shopping rouzic peggy patrice mathilde lafraise entrepreneuriat entrepreneur du cassard bagatelles archiduchesse andre accro Cet article a été publié il y a 2 ans 5 mois 5 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Signalez-nous toute information qui vous semblerait expirée.

Parmi les web-entrepreneur français les plus connus, se trouvent sans doute Peggy André (Bagatelles.fr) et Patrice Cassard, le créateur de Lafraise.com (T-shirts) et d’Archiduchesse.com (chaussettes « made-in-France »). Ce dernier a annoncé récemment via son blog la mise en vente de son site, dont la réussite est pourtant un modèle du genre.

 

17565 actualite  vente site shopping rouzic peggy patrice mathilde lafraise entrepreneuriat entrepreneur du cassard bagatelles archiduchesse andre accro

  Le cas d’ Archiduchesse :

Patrice Cassard veux tourner la page. L’entrepreneur, fondateur de Lafraise.com et d’Archiduchesse.com , très actif sur les réseaux sociaux, a révélé la primeur de son choix à ses followers sur son compte Twitter.  » Je suis un singe en hiver…  », écrit-il ce vendredi 25 mai sur son compte.

Enigmatique, l’homme s’épanche davantage sur son blog . «  Ma vie actuelle est compliquée, j’ai besoin de changements  ». N’y voyez pas un caprice. C’est un entrepreneur blessé, lassé, blasé, qui parle. «  Un décès, une séparation, une immense maison très vide… le genre d’événements qui arrivent malheureusement, et qui font prendre du recul  ».

Son air frais, il veut le chercher ailleurs. Loin de sa vie d’aujourd’hui et de la réussite que connaît pourtant son aventure web du moment. Patrice Cassard a donc décidé «  après en avoir parlé aux principaux intéressés  » [ses salariés, NDLR], de mettre en vente son site.

Et pourtant, Archiduchesse.com c’est une vraie pépite made in France . Un site tenu par des Stéphanois, spécialisé dans les chaussettes, qui vient de réaliser un chiffre d’affaires de 400 000 euros auprès de «  seulement  » 17 000 clients. «  Sans compter le chiffre d’affaires du retail en cours. Nous sommes sur un circuit court où c’est mon fabricant qui gère lui-même les commandes des points de ventes physiques« , précise Patrice Cassard. Une activité offline, commencée il y a 18 mois et qui a déjà permis d’engranger environ 60 000 euros supplémentaires.

6 offres reçues en 30 minutes

Conscient de la valeur de sa boîte, Patrice Cassard ne fixe pas officiellement de montant minimum. «  Bien sûr, j’ai une idée. Mais c’est l’offre et la demande. Au-delà de l’aspect financier, ce qui compte pour moi c’est la philosophie du repreneur « . Il faut dire que sa précédente cession en 2006 (pour Lafraise.com) ne s’était pas passée comme prévue. «  Ils ont racheté l’entreprise en oubliant l’esprit. C’était une erreur que je vais essayer de ne pas reproduire  ». Pour cela, il pose ses conditions. « Maintien des deux salariés, maintien de la production en France, maintien de ligne éditoriale de la marque  ». Dans le détail, Patrice Cassar entend vendre 80% du capital de son entreprise. Les 20% restants, répartis à parts égales entre ses deux salariés.

Signe des temps, sa communication « sociale » n’a pas mis longtemps pour produire ses effets.  » En moins de 30 minutes, j’ai reçu six propositions  », précise Patrice Cassard, un peu surpris par la vitesse de l’information. Dans le lot pas (encore) de grands comptes, mais des offres concrètes. S’il veut se donner (un peu) le temps d’étudier les dossiers qui arrivent dans sa boîte mail, il ne veut pas trainer non plus. «  J’ai besoin d’être à nouveau libre de faire ce que je veux  ». Prendre le temps de se ressourcer. Avant d’entreprendre. Encore une fois.

( extrait d’un article de Sébastien Pommier à lire sur le site de L’Entreprise.com )

bagatelles actualite  vente site shopping rouzic peggy patrice mathilde lafraise entrepreneuriat entrepreneur du cassard bagatelles archiduchesse andre accro
Bagatelles.fr : mis en vente debut 2012 ! 

Il y a quelques mois déjà, on se souvient que Peggy André avait elle aussi mis en vente son site e-commerce qui connait pourtant un succès indéniable. On pourra toujour affirmer qu’en achetant à Bagatelles on achète aussi pour acheter à Peggy, trés active sur les réseaux sociaux, la blogosphère et organisatrice des soirées web à Paris. Mais ceux qui ont une bonne mémoire se souviendront que le site, créé à l’époque (en 2004) par Mathilde Le Rouzic n’a pas démérité depuis le premier passage de témoin. Bagatelles.fr c’est un leader solide sur toutes les catégories d’articles cadeaux, un SEO proche de la perfection et un modèle de best-practices e-commerce à beaucoup d’égards. Voyez le message de Mathilde à l’heure de la première transmission de Bagatelles il y a un peu plus de 2 ans :

Capture d’écran 2012 05 27 à 12.42.31 actualite  vente site shopping rouzic peggy patrice mathilde lafraise entrepreneuriat entrepreneur du cassard bagatelles archiduchesse andre accro

« Partir vers un nouveau projet » , c’est également le choix qu’a fait Peggy André, qui avant même la cession officielle de Bagatelles a officialisé la nature de son nouveau challenge : L’accro du Shopping ! C’est un guide shopping un peu particulier. Sur le même principe que les guides d’achat qui sont bien connus des internautes, celui-ci a une dimension sociale qui le rend tout particulièrement intéressant. Les articles proposés sur L’accro du Shopping sont destinés à être partagés sur les réseaux sociaux, Facebook, Twitter, Pinterest, afin que les amis donnent leur avis sur les produits « likés » ou qu’ils aient envie de les acheter à leur tour. Basé sur le partage auprès du réseau (amis et followers), le site est construit en total « No-Index« , sauf la page d’accueil. Il revendique donc n’avoir aucun lien avec Google et prend à contre-pieds bon nombre d’idées reçues du web actuel. Le trafic provient exclusivement de la viralité créée par le partage des produits sur les réseaux sociaux.

Le blues du business-man ?

Ces mouvements récents peuvent poser certaines questions. Ces exemples de réussites montrent que nous avons en France des talents incroyables. Mais pourquoi ces entrepreneurs à succès ne parviennent-ils pas à élever leurs créations à un niveau suffisant sans pour cela devoir sacrifier leur santé, leur vie privée ou leur motivation. Est-ce un problème de structure? ou de financement des start-up? Aux Etats-Unis par exemple, des projets débutant connaissent des levées de fond extraordinaires. On fédère rapidement une petite équipe pour monter un projet. Ce n’est pas le cas en France ou rarement. Les projets démarrent (trop?) souvent seuls… Cela pèse-t-il sur les entrepreneurs talentueux qui doivent compenser par une implication dé-raisonnable?
Dans toutes ces histoires, on retiendra beaucoup d’implication et de passion, beaucoup de temps passé et de sacrifices parfois récompensés publiquement mais sanctionnés dans le privé.

PS :  Je souhaite bonne route à Peggy André et Patrice Cassard qui sont pour moi deux modèles qui m’ont donné envie de m’investir dans l’e-commerce au départ et dont je m’inspire encore allègrement depuis le début de ma propre expérience entrepreneuriale. Je les apprécie, je les estime et les admires pour leur courage et leur abnégation. Et leur souhaite de repartir de l’avant très vite, car ils le méritent infiniment icon wink actualite  vente site shopping rouzic peggy patrice mathilde lafraise entrepreneuriat entrepreneur du cassard bagatelles archiduchesse andre accro

*** ADDENDUM 29 Mai 2012 *** Voici la première réaction à cet article lors de sa publication ; elle corrobore mon propos et la raison de cet article. C’est celle d’Olivier Bernasson, CEO de Pécheur.com . Je la trouve particulièrement intéressante car elle a le mérite d’introduire l’avis éclairé d’un entrepreneur qui a le recul que je n’ai pas. Olivier Bernasson est lui aussi une des figures star de l’e-commerce français. Notamment connu pour avoir transformé, en l’espace de quelques années, un forum de pêche sur internet en un solide leader e-commerce sur ce segment. Pécheur.com est depuis 18 mois adossé au groupe de sports et loisirs Oxylane (auquel appartient Décathlon).

Capture d’écran 2012 05 29 à 10.59.00 actualite  vente site shopping rouzic peggy patrice mathilde lafraise entrepreneuriat entrepreneur du cassard bagatelles archiduchesse andre accro

Related Posts

medicaments

Les pharmacies autorisées à vendre en ligne depuis le 1er Janvier 2013

Capture d’écran 2012-09-07 à 23.15.23

Une soirée exceptionnelle le 18/09 à l’occasion du Salon Ecommerce!

logo-startup-weekend-nantes

Dans une semaine… c’est le Startup Weekend Nantes !

logo-sopixi

Sopixi : nouvelle solution de création de site e-commerce gratuite

  • Peggy

    Merci Geoffrey pour cette mention ! Le ecommerce c'est bien, mais pas tout seul et pas pour des années :)

    • http://www.geoffray-sylvain.com Geoffray SYLVAIN

      C'est important d'en parler à tous les futurs ou actuels e-commerçants ;)
      à très vite !

  • http://blog.capitaine-seo.fr/ Erwan

    Pas certains que l'on puisse comparer ces deux sites. Même si les deux entrepreneurs sont actifs, connus, reconnus, le succès d'Archiduchesse est certainement un cran au dessus.

    • http://www.geoffray-sylvain.com Geoffray SYLVAIN

      Bonjour Erwan,

      Tu as raison. Mais ce n'est pas le niveau de succès (très relatif compte tenu des nombreuses différences évidentes) des deux entreprises qui m'a intéressé ici mais plutôt le parallèle entre les choix de ces entrepreneurs.

      Comme le relève très justement Olivier Bernasson dans son tweet, si même les entrepreneurs qui réussissent le mieux s'épuisent à la tâche, cela ne traduit-il pas un certain malaise français..? Ici aux états-unis, je ne connais aucun exemple semblable.

  • http://www.everything4mobile.fr virgile

    Comment peut on comparer Bagatelle à Archiduchess ?? sérieusement ? ou plutot Archiduchess à Bagatelle…

    • http://www.geoffray-sylvain.com Geoffray SYLVAIN

      Bonjour Virgile,

      Mon article ne compare pas Archiduchesse à Bagatelles, il fait un parallèle entre leurs mises-en-vente concomitantes. Il pose la question de l'épuisement des web-entrepreneurs…

      Si Boris Saragaglia avait jeté l'éponge de Spartoo la semaine dernière je l'aurais mentionné aussi par exemple. Loin de moi l'idée de comparer Spartoo aux deux autres pour autant ;)

Logo star-snippets.com
Plus dans Actualité
2012
2012 : Quelques résolutions simples à appliquer pour être efficace

Les premiers jours de Janvier ne représentent pas seulement une période d'intense fatigue (St Sylvestre arrosée) ou d'indigestion générale (repas gargantuesques à répétition). C'est aussi l'occasion d'attribuer à...

Fermer